Contact

Lundi 01 fév 2021

Co-management IT, DSI et MSP peuvent-ils s’entendre ?

Delphine MALENFANT
Responsable Développement Commercial

 La maîtrise complète d’un environnement informatique est rarement l’expertise d’une seule personne. Toutes les entreprises veulent réduire leurs coûts. Et elles continuent d’exiger plus de productivité grâce à la technologie avec moins d’employés. Les services cogérés sont là pour maximiser leur potentiel de développement. On voit aujourd’hui les prestataires de services gérés (MSP) soutenir les services informatiques internes : c’est ce qu’on appelle les services cogérés (ou co-management IT) et cela peut être une solution gagnant-gagnant pour les entreprises. A quoi ressemble exactement le modèle de co-management IT ? Comment un DSI et un MSP peuvent-ils s’entendre ? 

Co-management IT, qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, il ne s’agit pas d’un service entièrement externalisé en ce sens que le fournisseur externe travaille main dans la main avec le service informatique interne sur des objectifs communs.

Les services cogérés sont un modèle informatique qui combine l’aspect pratique et stratégique d’un gestionnaire informatique interne avec le soutien et les connaissances complètes d’un fournisseur de services gérés. Travailler avec un MSP peut aider une entreprise à répondre plus rapidement et avec plus de souplesse à ses besoins en informatique, sans avoir à consacrer du temps à l’embauche et à la formation de personnel supplémentaire.

Télécharger le guide : Qu’est-ce que le co-management IT et comment convient-il à mon entreprise ?

En règle générale

En règle générale, les MSP sont appelés pour fournir :

Le MSP fournira des mains supplémentaires pour :

Bref, tout ce qu’un MSP a déjà dans ses compétences.

Les services cogérés sont un outil et une ressource puissante pour un responsable informatique qui veut s’accomplir au-delà du traitement des incidents quotidiens. Presque toutes les stratégies de croissance ont besoin d’être soutenues par une bonne gestion informatique.

Si votre responsable informatique est embourbé dans ses tâches quotidiennes, comme les erreurs d’imprimantes ou les problèmes de messagerie, il ne peut pas être l’unique partenaire dont vous avez besoin. Pour que votre responsable informatique déplace votre entreprise vers l’avenir, vous devez écarter les problèmes qu’il rencontre chaque jour. C’est là que les services cogérés entrent en ligne de compte. 

Comment identifier que c’est le bon moment ?  Quels signaux devez-vous surveiller ? 

A quel moment faut il envisager le co-management IT ?

Lorsque votre entreprise connaît une croissance accélérée, la charge de travail peut rapidement augmenter et votre équipe informatique se trouve débordée, ce qui crée rapidement des baisses de production pour les autres services. 

Voici 3 signaux à prendre en compte pour une entreprise qui cherche à accélérer tout en maintenant des coûts acceptables grâce au modèle commercial MSP – le “as-a-service” ou consommation à l’usage, modèle forfaitaire mensuel.

1- votre personnel informatique est limité en taille ou en expertise

Gérer la complexité des réseaux informatiques, les réglementations et conformités, le cloud computing, la cybersécurité, la téléphonie web, les mises à jour d’applications, les licences logicielles, les remplacements matériels, et plus encore, c’est beaucoup demander à une seule personne, qui aura parfois une autre mission principale comme la gestion financière ou les relations humaines.

Grâce au co-management IT, les entreprises de toutes tailles peuvent puiser, au besoin, la main d’œuvre et l’expertise du fournisseur de services gérés (MSP).

Voir l’offre cogérance Quietic

2- une équipe informatique interne surchargée de travail

Les fluctuations saisonnières, les projets spéciaux et la croissance rapide peuvent mettre une certaine pression sur les équipes informatiques existantes.

Par instinct, la première réaction serait d’embaucher une personne supplémentaire. Parfois, cela ne s’avère ni rentable ni nécessaire.

Le co-management IT permet aux entreprises de disposer de ressources dont elles ont besoin, quand elles en ont besoin.

Par exemple

Lors d’opérations de croissance externe, plutôt que de mobiliser son équipe informatique interne, une entreprise pourra faire intervenir un MSP pour l’aider à transférer l’informatique de la nouvelle filiale dans l’infrastructure existante.

Autre exemple, confiez au MSP le travail de débordement pour les tickets que le service d’assistance interne n’a pas le temps ou l’expertise pour résoudre. Cela permet d’éviter que les tickets ne s’accumulent et augmente le temps de réponse et de résolution des problèmes.

3- une équipe interne qui manque d’expérience sur un projet à venir

La stratégie commerciale et la technologie évoluent constamment, les PME sont régulièrement confrontées à la mise en œuvre de nouveautés dans leurs systèmes informatiques.

Par exemple

Nous aidons souvent des clients à migrer leurs messageries vers Office 365. Comme nous l’avons fait des dizaines de fois, nos experts peuvent effectuer cette transition de manière efficace et automatisée. Nous pouvons également former le personnel interne sur l’administration Microsoft 365 pour le rendre autonome à l’avenir.

Notre offre de services cogérés comprend l’assistance à maîtrise d’usage pour Microsoft 365

Les MSP sont des collaborateurs pratiques. Ils ont l’avantage de travailler avec des centaines de clients. Par conséquent ils voient toutes sortes de systèmes d’informations et répondent à de nombreuses problématiques. Lorsque qu’une PME travaille avec un MSP, elle accède à des outils de gestion informatique automatisée qu’elle ne pourrait pas se permettre sans un gros investissement. L’ expertise et l’efficacité, moteur de tout MSP, augmenteront immédiatement la productivité de l’entreprise qui pourra aller vers une croissance plus rapide.

L’élaboration d’une feuille de route IT (ou schéma directeur IT) peut être un enjeu d’envergure pour la croissance d’une entreprise. Pour aligner objectifs et technologies pour les atteindre, travailler main dans la main avec un MSP peut s’avérer utile. Mais comment éviter que le responsable informatique interne ne se sente menacé ? DSI et MSP peuvent-ils s’entendre ?

Comment faire fonctionner le co-management IT ?

Un responsable informatique interne (RSI) doit comprendre que le MSP n’est pas un concurrent. Avec un RSI, un dirigeant d’entreprise dispose d’un membre intégré à l’entreprise  qui comprend son métier, sa stratégie, ses objectifs. Le MSP ne le remplacera pas, il donnera un coup de pouce avec son expertise, sa planification stratégique, ses outils, son personnel et d’autres ressources.

 Il faut le voir comme un allié dont le rôle est d’aider et de soutenir.

Pour réussir, le co-management IT nécessite 3 éléments :

A titre d’exemple

La plateforme Liongard cite ce cas client : un fournisseur tiers qui effectuait une maintenance sur un serveur a causé une panne de plus de 3 jours et a nié toute responsabilité. Le MSP en fournissant le calendrier d’historique de Liongard a été en mesure de résoudre la panne et prouver la responsabilité du tiers.

Parce que chaque situation cogérée est différente, il n’y a pas une seule façon de construire un partenariat entre le DSI et le MSP.

Etes-vous prêt à passer à l’étape suivante et voir comment les services cogérés peuvent offrir une réponse abordable pour votre entreprise ?

Laissez-nous vous montrer les résultats que vous obtiendrez en combinant votre service informatique actuel avec un bon fournisseur de services cogérés. 

Contacter Quietic

Découvrez également

Vendredi 24 mai 2024

Guide NIS2 pour TPE et PME

Vendredi 22 mar 2024

Ce que révèlent les premiers utilisateurs de Copilot au travail

Tags populaires

Articles récents

Vendredi 24 mai 2024

Guide NIS2 pour TPE et PME

Vendredi 22 mar 2024

Ce que révèlent les premiers utilisateurs de Copilot au travail

Lundi 05 fév 2024

Présentation de NIS2