Contact

Comment reprendre son activité après une panne informatique majeure ?

Thierry D'ACREMONT
Dirigeant et co-fondateur de QUIETIC

Votre système informatique, garant de la gestion et du bon fonctionnement de votre entreprise, est un outil de travail essentiel. Lorsqu’une panne survient, elle peut donc rapidement nuire à la productivité de vos collaborateurs, voire provoquer un arrêt complet de votre activité.

Vous pouvez mettre en place plusieurs actions au préalable, de manière proactive, pour éviter les problèmes informatiques. Mais une fois ceux-ci survenus, il faut pouvoir réagir rapidement afin de reprendre au plus vite une activité normale.

“Que faut-il faire en cas de panne informatique ?”

Redémarrez vos appareils

Tout d’abord, essayez de redémarrer votre équipement informatique. Par cela, entendez l’ensemble de votre système : les serveurs d’abord, puis les boîtiers, les copieurs et imprimantes, les ordinateurs…

Si vous avez réussi cette étape, redémarrez également les différentes applications que vous utilisez dans le cadre de votre activité, qu’elles soient bureautiques ou plus spécialisées sur votre métier. Si vous ne parvenez pas à redémarrer quoi que ce soit, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Retrouvez vos sauvegardes !

C’est en effet le seul moyen de récupérer ses données en intégralité, quelle que soit la nature de la panne. Fichiers clients, données liées à votre activité… il faut que vous puissiez récupérer le maximum d’informations.

Pour cela, servez-vous des sauvegardes que vous avez effectuées précédemment, l’idéal étant de disposer d’une sauvegarde hébergée à distance, elle-même dupliquée sur un autre site distant pour éviter tout incident. Si ce n’est pas fait, pensez à le faire une fois l’urgence passée.

PRA, PCA, plan de secours : déclenchez-les !

Si vous avez prévu un PCA (plan de continuité d’activité), un PRA (plan de reprise d’activité) ou simplement un plan de secours, ne perdez pas une seconde et mettez-le en place ! Conçu pour limiter les conséquences financières et le temps d’arrêt de votre structure, il doit être à jour et pouvoir être lancé rapidement.

Vous faites partie des entreprises qui n’ont pas prévu de tels dispositifs ? Essayez les étapes ci-dessus, ou contactez un professionnel… et n’oubliez pas d’établir une ligne de conduite par la suite, au cas où une panne surviendrait de nouveau !

“C’est souvent après avoir subit un sinistre, immobilisation de l’informatique pendant un ou plusieurs jours, frayeur au sujet des sauvegardes plus ou moins fiables, attaque virale que l’on prend conscience des enjeux de son système informatique.”

Le meilleur moyen d’éviter les conséquences d’une panne est encore de ne pas la laisser arriver. Quietic vous propose une méthode proactive, qui veillera sur votre système informatique pour vous garantir son bon fonctionnement en permanence.

Découvrez également

Lundi 05 fév 2024

Présentation de NIS2

Mardi 30 jan 2024

Comment choisir le bon prestataire d’infogérance pour votre PME ?

Tags populaires

Articles récents

Lundi 05 fév 2024

Présentation de NIS2

Mardi 30 jan 2024

Comment choisir le bon prestataire d’infogérance pour votre PME ?

Lundi 13 nov 2023

La transformation numérique avec un prestataire M365 : étapes clés et bonnes pratiques