Contact

Lundi 11 mar 2019

Faites attention aux pièges de la facturation au temps passé

Thierry D'ACREMONT
Dirigeant et co-fondateur de QUIETIC

Les risques de cette méthode de facturation en informatique

La facturation au temps passé est une méthode utilisée depuis de très nombreuses années dans les entreprises de services informatiques. Elle consiste en la facturation de chacune des heures de travail nécessaires pour effectuer la maintenance sur vos appareils et systèmes informatiques. Ainsi, en cas d’incidents importants, les factures peuvent vite s’alourdir ! Les clients développent alors le « syndrome du garagiste », c’est-à-dire qu’ils prennent peur, lors de pannes informatiques, de faire appel à leur prestataire et que celui-ci trouve de nouveaux problèmes en réparant les problèmes initialement prévus; ce qui a pour incidence d’augmenter fortement le coût de la prestation. Les clients commencent alors à redouter l’arrivée de la facture et finissent par perdre confiance en leur prestataire, de peur qu’il réalise des actions supplémentaires à celles réellement nécessaires et qu’il les facture. Les entreprises ont alors tendance à essayer de résoudre leurs problèmes par elles-mêmes, mais n’étant pas expertes, elles risquent de l’aggraver et de perdre du temps, qu’elles pourraient consacrer à leur véritable activité.

La nouvelle méthode de facturation appliquée par les MSP

Les MSP (Managed Service Provider ou Prestataires de services informatiques managés) ne pratiquent pas la facturation au temps passé. Ils disposent d’un système d’abonnement forfaitaire que le client paie tous les mois. Ainsi le client sait dès sa souscription les services auxquels il a le droit et connait le montant de la facture, qui est fixe. Aucune surprise en cas de problème informatique majeur, le paiement mensuel ne sera pas majoré. Le client ne prend plus de risque en sollicitant son prestataire. Il sait que la facture ne va pas atteindre des sommets. Ce système de facturation forfaitaire permet donc à chaque parti d’être rassuré. La maintenance informatique n’est alors plus une source de crainte ou de stress pour le client.

Le fonctionnement d’un MSP

Ce modèle de facturation est en phase avec le mode de travail et les services que proposent les MSP. La démarche de ces prestataires consiste en une intervention avant qu’un problème ne survienne. Pour cela ils utilisent une méthode bien définie. Ils gèrent à distance l’ensemble de votre parc informatique et mettent en place des outils d’analyse et de surveillance de vos postes, afin de pouvoir prévoir les risques.

Leurs principales missions sont de vous apporter des conseils sur la bonne gestion de vos systèmes et parcs informatiques ; de faire de la prévention concernant la sécurité et la sauvegarde de vos données. Ils peuvent instaurer pour cela, selon le patrimoine informationnel de votre entreprise, son parc informatique et les pratiques de vos collaborateurs, des protocoles adaptés, à suivre en cas d’incident. Il en existe deux : Le PCA (Plan Continuité d’Activité) et le PRA (Plan Reprise d’Activité). Le premier a pour but d’éviter toute interruption de votre activité et le second de dresser la marche à suivre en cas d’interruption. Les MSP ont également une mission d’exploitation. Elle concerne notamment le fait de veiller à la bonne mise à jour de vos logiciels et au bon déroulement de vos sauvegardes. Leur dernière mission est de vous fournir une assistance avec retour d’expérience sur les incidents intervenus afin de complètement les éliminer une fois détectés et qu’ils ne se reproduisent plus.

En résumé

Pour la bonne gestion des systèmes informatiques d’une entreprise, la facturation au temps passé n’est plus adaptée au mode de travail et aux besoins actuels des entreprises. La forfaitisation proposée par les MSP est plus performante. Elle permet de rationnaliser ses dépenses, de ne plus avoir de mauvaises surprises et ainsi de pouvoir se concentrer sur son cœur de métier.

Si ce mode de prestations informatiques vous intéresse, consultez notre article relatif aux MSP afin de découvrir plus en détails leur fonctionnement et prenez contact avec notre équipe.

Découvrez également

Vendredi 24 mai 2024

Guide NIS2 pour TPE et PME

Vendredi 22 mar 2024

Ce que révèlent les premiers utilisateurs de Copilot au travail

Tags populaires

Articles récents

Vendredi 24 mai 2024

Guide NIS2 pour TPE et PME

Vendredi 22 mar 2024

Ce que révèlent les premiers utilisateurs de Copilot au travail

Lundi 05 fév 2024

Présentation de NIS2